Santé au travail

Publié par Lisa-Marie le 05/10/22

Santé au travail : comment améliorer le bien-être de vos collaborateurs?

L’heure est au bien-être au travail. Longtemps considéré comme un élément mineur, trop souvent rétrogradé en arrière plan vis à vis de l’aspect financier, aujourd’hui la bonne santé au travail se fait la part belle et devient la pierre angulaire d’une entreprise performante. En 2021, on estimait à 44 % le nombre de salariés en situation de détresse psychologique. Un chiffre à la hauteur du chantier et du travail qu'ils nous restent à faire. Car oui transformer le travail en source d’épanouissement c'est être encore plus performant.

Pourquoi parler de santé au travail ?

Parler de santé au travail est un enjeu crucial, que ce soit pour les salariés qui se sentent compris et écouter, mais au delà de ça, pour l'ensemble de l'organisation. En effet, un collaborateur qui se sent bien au sein de son entreprise favorise sa productivité, sa motivation, son investissement et in fine favorise son sentiment d'appartenance dans l'entreprise.

Selon l'IFOP (2020) : "81% des salariés français estiment que le bien-être est un enjeu prioritaire pour les entreprises."

En effet, prendre en compte le bien-être et la santé de ses collaborateurs au sérieux permet de leur assurer une protection physique et mentale. Prévenir la santé, c’est mettre en place toutes les mesures nécessaires afin de diminuer (ou supprimer) les risques psychologiques et physiques de ses employés en entreprise. On estime à 42% la part de salariés qui auront déposé un arrêt de travail cette année. Un chiffre évocateur, qui doit tirer la sonnette d'alarme sur la place d'un collaborateur au sein de son entreprise et du sens qu'il donne à son travail.

.Lorsque la santé n’est pas prise en compte, cela peut engendrer des répercussions importantes : turnovers, maladies, absentéismes, burn out, bore-out, brown-out,  mauvais résultats… 

Le bien-être au travail permet aux collaborateurs d’être à la fois plus productif et performant ce qui est un atout majeur pour les résultats d’une entreprise. Cela permet d'instaurer un cadre positif, qui doit en conséquence lui permettre de percevoir son travail comme un espace de bien-être et non comme une contrainte. Les avantages sont nombreux, de telle sorte à lui donner du sens à son travail et de se sentir en adéquation avec son rôle au sein de son organisation. La santé au travail, c’est agir sur de nombreux éléments majeurs d’une entreprise qui tourne correctement : 

  •  
  • -     Diminution du taux d’absentéisme et présentéisme
  • -     Diminution du turn-over
  • -     Diminution des maladies
  • -     Diminution du stress
  • -     Amélioration du climat social
  •  
  • Comme nous pouvons nous en douter, un collaborateur, heureux et épanoui dans son travail, le rend plus impliqué et motivé dans son travail. Tous ces bénéfices donnent des raisons pour s’occuper au mieux du bien-être de ses employés sur leur lieu de travail.

Pour les employeurs 

Comme nous avons pu le voir, la santé au travail n’est pas bénéfique que pour les salariés elle l’est également pour les employeurs et la performance de leur entreprise.

Il permet aux managers de créer une meilleure communication avec les collaborateurs, en effet, ces derniers se sentent plus en confiance et ont moins peur d’aborder certains sujets. Cela est plutôt positif, car s'ils rencontrent un problème, ils pourront le remonter plus rapidement.

Que ce soit dans l’organisation de l’espace de travail, du planning de la journée, du temps à consacrer aux réunions ou à la formation : les éléments pouvant contribuer à une amélioration de la qualité de vie au travail sont conséquents. En termes de management, il est indispensable de créer une relation de confiance, qui permet à terme, d’évaluer les points à améliorer. Pourquoi pas organiser un team-building, générer des idées à l’instar de méthode de relexion comme le design thinking pour permettre à l’ensemble de vos salariés de se sentir impliqués.

 

Une relation de confiance permet également aux supérieurs de laisser plus de souplesse et d’autonomie à leurs salariés, cela apporte un boost de performance pour ces derniers qui se sentiront reconnus et qui favorise également leur engagement sur le long terme.

La santé au travail permet aussi d’attirer du sang neuf, car il a un effet positif sur l'image de l’entreprise (la nouvelle génération, privilégie le bien-être et l’ambiance). 

C’est aussi le moyen de garder ses talents, effectivement un salarié bien dans son entreprise, mais qui ne se sent plus à sa place dans son poste, privilégiera la discussion et les négociations au lieu de chercher une autre entreprise.

 

 

Les obligations de l’employeur

Afin de s'assurer de la santé et de la sécurité de ses collaborateurs, l’employeur doit mettre à disposition des actions:

 

1-Mettre en place de l’information et des formations à destination de ces salariés :

  • - Changement de poste 
  • - Nouveaux entrants
  • - Les travailleurs temporaires
  • - Les collaborateurs reprenant leurs fonctions suite à la visite du médecin du travail
  •  
  • 2- Mettre en place des actions de prévention sur les facteurs de risques afin de les écarter le plus tôt possible : 
  • - Assurer la sécurité de ses employés s’ils sont confrontés à un travail à risque physique avec des structures, matériels et équipements adaptés.
  • - Prévenir les risques psychosociaux dus à une surcharge de travail par exemple, en mettant à disposition un médecin du travail.
  • - Assurer un environnement de travail optimal (la luminosité, le bruit, la climatisation, les écrans…) 
  • - Eviter la sédentarité au travail.

Une femme assez détendu qui est assise à son bureau

  •  

 

Comment améliorer la santé au travail ?

Mettre en place une politique cohérente

Pour améliorer la santé de ses collaborateurs, il faut mettre en place une politique de bien-être au travail

Cette politique peut s’établir facilement grâce à l’utilisation du questionnaire SATIN (acronyme de santé au travail) qui permettra d’analyser plus facilement les données collectées auprès des collaborateurs afin de mettre en place les actions nécessaires aux changements. 


Ce questionnaire comprend plusieurs rubriques basées sur une auto-évaluation (des employés) :

  • - Questions d’identification
  • - Question sur la santé perçue
  • - Question sur les exigences liées au travail avec une auto-évaluation sur les capacités de l’employé à les mener à bien 
  • - Évaluation de la perception de l’environnement de travail et d’appréciation générale du travail. 
  •  
  • Vous pouvez également mettre en place un style de management plus proche de vos collaborateurs, tournant autour de l’écoute et de la communication cela est possible en établissant des réunions régulières afin de faire le point en équipe ou de manière individuelle. Cette méthode vous permet d'établir un lien de confiance entre vous et vos collaborateurs, mais aussi entre les membres de l’équipe qui se sentiront plus proches et aptes à s’ouvrir au dialogue dès lors qu’ils rencontreront une difficulté.
  • Un bon recrutement en vaut deux

Les entreprises saines font de nombreux efforts pour recruter les bons candidats. L’objectif est d’embaucher des personnes qui partagent les valeurs humaines de l'entreprise et dont la personnalité correspond à la culture de l'entreprise.  Ces entreprises encouragent un environnement collaboratif qui contribue à la cohésion des équipes et forment leurs responsables RH aux compétences nécessaires pour y parvenir.  Cela ne veut pas dire que vous ne devriez choisir uniquement des personnes qui correspondent en tous points aux valeurs de l’entreprise alors qu’elles sont très compétentes et pourront probablement s’adapter rapidement. Essayez de trouver le bon équilibre et un moyen de combiner les deux. 

Auparavant, la "dream team" était censée être composée des personnes les plus qualifiées sur le papier.  Les organisations ont souvent un règlement très spécifique qui dicte très précisément qui peut être embauché ou non et pour quel poste. Mais les entreprises ayant une culture d'entreprise positive s'éloignent de l'embauche de personnes uniquement sur la base de leurs qualifications et vers l'embauche de la bonne personne.

 

Oublier (un peu) la productivité

 

il ne s’agit plus de se concentrer uniquement sur la productivité, quitte à épuiser psychologiquement et physiquement ses employés. Une méthodologie fondée sur le bien être s’efforce en revanche de considérer la santé mentale de l’ensemble des collaborateurs, car elle conscientise le fait que leurs tâches et l’ambiance de travail impactent positivement ou négativement la dynamique au sein de la société. Personne n’a envie de se rendre au bureau un lundi matin avec la boule au ventre… 


Bouton de téléchargement de l'ebook santé et bien être au travail

“Alors on se rencontre ? Promis on fait pas la beez”

On a encore plein de choses à vous raconter. On ne peut pas tout mettre sur le site. Et puis vous avez forcément plein de questions à nous poser. Demo, contrats, paiements, RGPD... Alors comme ça ça veut parler beezness ?