Écologie

Publié par Serena le 21/10/22

Sobriété numérique : définition, concept et impacts | Squadeasy

Le numérique, un usage de notre quotidien qui participe à l’augmentation de notre empreinte carbone, représente à l’échelle planétaire 2 à 3 fois la taille de la France… Alors, comment réduire cette empreinte ? À quoi correspond la sobriété numérique ?

Qu’est-ce que la sobriété numérique ?

Le marché du numérique est en pleine transition autant chez les professionnels que les particuliers. Un facteur de croissance économique dans les entreprises, les services numériques attirent de plus en plus de professionnels. Notre ère est à l'heure du numérique, et ses usages ne font qu'augmenter, au point d’avoir un impact sur notre climat.  

 

La sobriété numérique est une démarche apparue en France il y a une dizaine d'années. Elle a pour objectif de promouvoir une conception de service numérique neutre (low-tech), et des bonnes pratiques pour réduire la consommation d’énergie, comme l'utilisation des énergies renouvelables pour alimenter les data centers dans le but de réduire son impact environnemental.

 

Définition de la sobriété numérique

La sobriété numérique est portée par Frédéric Bordage, spécialiste français du numérique responsable à la GreenIT et le Shift Project, depuis une dizaine d’années. Ce concept définit “la démarche qui conçoit des services numériques plus responsables et modère ses usages numériques quotidiens. C'est-à-dire, la réduction de l’empreinte carbone en achetant moins d'appareils, réduisant la consommation énergétique du numérique, ainsi que son comportement concernant son utilisation des écrans.

 

 

Comment réduire son empreinte numérique ?

Après le rapport du GreentIt et du Shift concernant le numérique et son impact sur le monde, de nouvelles règles ont été proposées à travers 2 principes

 

  1. -     Le principe de réduction et de substitution (réduction des objets connectés, réduction des besoins, éco-conception des équipements…)
  2. -     Le principe de longévité (augmentation de la durée de vie des équipements numériques)

Les entreprises ont également leur rôle à jouer dans le déploiement d’une stratégie numérique, alors comment peuvent-elles contribuer à réduire son empreinte numérique ? :

  1.  
  • 1/ Mettre en place une stratégie RSE
  •  
  • 2/     Sensibiliser les collaborateurs sur les bonnes pratiques d’utilisation du web
  • L’empreinte carbone du numérique serait plus importante que celle des transports aériens, sensibiliser vos collaborateurs à changer de matériel informatique, uniquement lorsque cela est vraiment nécessaire.
  •  
  • À réduire leur consommation de streaming (la pollution numérique du streaming représenterait la taille d’un pays comme l'Espagne)
  • -     Bloquer la lecture automatique
  • -     Utiliser un bloqueur de pub
  •  
  • 3/     Privilégier des pratiques de développement telles que l’éco-conception, en produisant des produits respectueux de l'environnement, quelle que soit leur phase de cycle de vie. Ils pourront également être réutilisables à la fin de sa vie.
  •  
  • 4/     Prolonger la durée de vie des équipements et privilégier la seconde main. Si vous souhaitez aménager vos bureaux ou que certains mobiliers ne vous plaisent plus, optez pour les équipements de seconde main. Ce sont souvent des meubles robustes et, en plus, vous participerez à une consommation plus responsable.

    5/     Optimiser la consommation des équipements et infrastructures. Il faut en effet bien choisir ses équipements, comme dit ci-dessus, les équipements de seconde main peuvent être une bonne option, ou les équipements conçus à partir de matériaux recyclés qui peuvent aussi en faire partie. Vous pouvez aussi choisir des équipements informatiques peu gourmands en énergie. Privilégiez de bonnes isolations pour limiter la consommation d’énergie. Vous pouvez aussi privilégier des ampoules LED. Ce qui nous fait pas mal d'options pour optimiser sa consommation d’énergie, alors vous n’avez plus d'excuses !

 

 

Comment mettre concrètement en place la sobriété numérique ?

Établir un diagnostic d’impact numérique et carbone

En utilisant certaines technologies innovantes, on ne se pose pas généralement la question “de combien cet objet va augmenter ou baisser ma consommation d'électricité ?”. Pour y répondre, deux facteurs sont à prendre en compte:

  • -     Le coût énergétique de la phase de production 
  • -     La consommation en fonctionnement de l’objet
  • Le Shift Project propose un outil : Sterm pour Smart Technologies Energy Relevance Model qui permet d’évaluer la pertinence énergétique nette de solutions connectées pour des cas d’étude définis. Il compare, pour simplifier, les gains permis par l’ajout d’une couche logicielle à ses coûts et fait le bilan sur la durée de vie du système.

     

  • De plus, la production de nouveaux appareils engendre une augmentation des émissions de CO2. Plus vos appareils dureront dans le temps, plus votre bilan carbone sera bon. C’est dans ce sens qu’il est important que les comportements soient modifiés en entreprise, mais également en société. 

    Si vos collaborateurs ne connaissent pas les enjeux environnementaux et sanitaires liés au numérique, les solutions Green It ne surviendront pas.


    Mais qu’est-ce que le Green It ? C’est une démarche d’amélioration continue qui vise à réduire les impacts sur l’environnement, sociaux et économiques du numérique.

Si on envisage de faire des changements sur le long terme il faut que les actions globales en entreprise doivent se faire sur la durabilité des appareils et leurs consommations d’énergies. Il faut absolument que vous sensibilisez vos collaborateurs aux enjeux environnementaux et sanitaires liés au numérique, ou vos solutions Green IT ne seront pas efficaces. Il existe pour vous aiguiller des initiatives non connectées pour promouvoir la sobriété numérique :

 

  • -     L’essai de Frédéric Bordage: Sobriété numérique, les clés pour agir 
  • -     Les rapports de 2018 et 2020 du Shift Project sur la sobriété numérique et sa mise en place en entreprise 
  • -     Le collectif Lève les Yeux, permet aux entreprises et aux écoles d’attirer l’attention sur les enjeux                              environnementaux
  • -     Comprendre comment mettre en place de manière ludique un atelier pour faire comprendre aux équipes les             enjeux environnementaux du numérique: Fresque du numérique

 Mettre en place des formations et bonnes pratiques en entreprise

Voici quelques bonnes pratiques à mettre en place afin de déployer une politique numérique durable :

-     Déployer une politique numérique durable : Optimisation de l’usage des énergies et des ressources                     naturelle (neutralité carbone) 

-     Cultiver une culture numérique durable : Informer et sensibiliser les collaborateurs aux impacts                             environnementaux dans le but d'ancrer une culture de durabilité dans l’entreprise 

-     Mesurer son impact environnemental : faire des analyses de son activité grâce à un bilan carbone.

 

-     Fabriquer un système durable :

  • 1/    Métier: Remettre en question le principe du tout numérique et sélectionner les plus efficaces sur le plan                 environnemental, durant l’ensemble sur cycle de vie d’un produit, selon la valeur qu’elle apporte au métier. 
  • 2/    Application: Économe en énergie sur les serveurs clients, et de l’organisation.
  • 3/    Données: Gérer les données stockées de manière rigoureuse et économe 
  • 4/    Solutions techniques: Choisies selon leur réparabilité, leur durabilité, leur efficacité énergétique, la                          provenance des composants.
  •  

-      L’engagement avec les fournisseurs, les partenaires et institutions : Le système d’information est à ce             jour caractérisé comme en “obsolescence rapide”, il faut donc aller vers une pérennité programmée. Cette               transition requiert une mobilisation de l’ensemble des acteurs, ils devront s'inscrire dans une stratégie                   durable. Par exemple pour les fournisseurs en termes d’approvisionnement.
-      La gouvernance dans la transition vers une stratégie durable : Créer des objectifs, être rigoureux dans             les résultats des actions, communiquer efficacement auprès des collaborateurs et parties prenantes. Créer une stratégie sur le long terme.

 

E-Book_Carbone_Squadeasy

“Alors on se rencontre ? Promis on fait pas la beez”

On a encore plein de choses à vous raconter. On ne peut pas tout mettre sur le site. Et puis vous avez forcément plein de questions à nous poser. Demo, contrats, paiements, RGPD... Alors comme ça ça veut parler beezness ?