mobilité douce

Publié par Lisa-Marie le 19/09/22

Le Free-floating : définition

 

Définition

Le free-floating ou en français la flotte libre met à disposition un moyen de transport en libre-service

Le free-floating s’inscrit dans les nouveaux modes de déplacement et donc dans la mobilité durable puisqu’il permet de pouvoir plus aisément se déplacer en autonomie, sans utiliser des alternatives polluantes.  

 

Concrètement, qu’est-ce que c’est ?

L’utilisation du Free-floating permet aux utilisateurs d’individualiser leurs trajets en annulant tous les inconvénients des transports en commun ou de la voiture : 

-     Pas de station

-     Limite les problèmes dû au stationnement

-     Évite la circulation

 

Pour utiliser le free-floating, l’utilisateur n’est pas obligé de souscrire à un abonnement spécifique, même s'il existe (abonnement: mensuel, annuel). En effet, il peut utiliser ce moyen de transport de manière ponctuelle.

 

Cette mobilité permet d’avoir un impact vertueux sur le plan environnemental, et vient soutenir les opérateurs déjà présents (libre concurrence) qui ont pu être victime de dégradation importante, tels que : des roues crevées, des véhicules jetés dans les cours d’eau… Le free-floating participe au développement de la micro-mobilité.

 

Emplacement pour vélo

 

 

Réglementation

La loi d’orientation des mobilités apparue en 2018 en France se concentre sur plusieurs axes dont la mise en place de solution alternative au transport individuel polluant tels que la voiture afin de proposer des nouveaux services de mobilités (trottinette électrique, vélo électrique, nouveaux véhicules électriques individuels). 

 

Le free-floating a rencontré certaines limites. L’objectif principal étant de permettre à l’utilisateur de déposer son véhicule où ils le souhaitent cela pouvait occasionner des problèmes de circulation car les véhicules étaient mal garés, ou encore dégradés.

 

C’est pourquoi suite à ces incidents le free-floating a été réglementé. 

Par exemple, les trottinettes électriques sont soumises à cette réglementation : 

  • -     Limitation de vitesse à 25 km/h
  • -     Obligation pour l’utilisateur de porter des équipements sonores et réfléchissant
  • -     Stationner uniquement dans les zones prévues

 

Faut-il une assurance ? 

Certains véhicules en libre-service ne sont pas assurés par l’opérateur. C’est pourquoi il est recommandé avant l’utilisation de lire les conditions générales d'utilisation.

Afin de pouvoir utiliser les véhicules disponibles en free-floating, il est obligatoire de souscrire a minima à une assurance de responsabilité civile.

 

“Alors on se rencontre ? Promis on fait pas la beez”

On a encore plein de choses à vous raconter. On ne peut pas tout mettre sur le site. Et puis vous avez forcément plein de questions à nous poser. Demo, contrats, paiements, RGPD... Alors comme ça ça veut parler beezness ?