mobilité douce

Publié par Benjamin Hurtut le 03/11/22

Les bienfaits du vélo à assistance électrique en entreprise

Ce n’est un secret pour personne, l’heure est à la prise de conscience écologique et l'adoption de nouvelles formes de transport fondées sur des mobilités douces capables de faire baisser considérablement le niveau de pollution causé par les énergies fossiles. Dans ce contexte, le vélo à assistance électrique semble le moyen le plus efficace pour renverser cette tendance. Néanmoins, l’écologie n’est pas la seule raison qui pousse de nombreuses personnes à troquer leur voiture pour un vélo et d'investir dans les mobilités douces pour se rendre au travail. Bien-être, activité physique, économies, aujourd’hui, vous n’avez plus d’excuses pour pédaler et passer à la vitesse supérieure.

 

Vélo à assistance électrique : garder sa bonne humeur à toute épreuve 

Ces dernières années, la qualité de vie au travail et le bien-être des collaborateurs sont devenus des sujets primordiaux pour le bon fonctionnement de votre entreprise. Mais quand on sait que l’aller-retour pour se rendre à son travail prend en moyenne 50 minutes chaque jour, le choix d’une mobilité durable et adaptée est sans doute la solution pour une journée réussie.

Retard de trains, embouteillages, autant de problèmes qui agissent sur votre moral et entachent votre productivité. Des sourires autour d’un café chaud, voilà la recette d’un début de journée réussie. Voici quelques-uns des bienfaits du vélo électrique sur votre santé mental et votre productivité au bureau :

Éviter la déprime : ne perdez plus les pédales!

En montant sur votre vélo, vous pratiquez une activité physique. Votre cerveau sécrète par conséquent des hormones du bonheur telles que les endorphines et la sérotonine. Il ne vous faudra que quelques jours pour regretter d’avoir laissé votre deux roues à la maison.

Le stress ? Connais pas 

Qui n’a jamais eu la sensation de commencer la journée du pied gauche ? Prenez la route, évadez-vous et faites une pause bien-être avant d’avoir à affronter votre boss. Plus à jongler entre deux lignes de métro à cause des grèves et accidents voyageurs, faire la queue sur un quai bondé ou se coller au fond d’un wagon surchargé, mais juste le plaisir d’enfourcher son vélo électrique et d’attaquer paisiblement la journée. En plus de ça, la conscience tranquille d’utiliser une mobilité douce, décarbonée et utile à la planète.

 

 

Oui oui, le vélo électrique c’est bien du sport 

C’est prouvé, la pratique régulière d’activités physiques joue un rôle important dans le maintien de la qualité de vie. Malgré tout, on estime à 95 %, la part des Français qui n’ont pas une activité physique conséquente. Alors quoi de mieux de profiter du temps que nous passons pour nous rendre au travail, pour faire du sport et se mettre derrière son bureau avec un sentiment d’accomplissement ? 

Longtemps considéré comme un moyen de transport contraignant et réservé aux sports addict, le vélo est souvent délaissé au profit de moyens de mobilité plus confortables. C’était sans compter sur son petit frère électrique, qui a coup d’investissements massifs dans les pistes cyclables dans de nombreuses villes, des primes à la conversion octroyées par l'État et de plans de mobilité à destination des entreprises, est devenu ces dernières années la vedette des grands boulevards. 

Néanmoins, on peut considérer que le vélo électrique de par son assistance, n’est pas réellement du sport. Pourtant, avec quelques pratiques simples, il est possible de profiter au mieux des performances de son vélo, tout en brûlant des calories.

  • Baisser le niveau d’assistance : profiter des descentes ou d'une circulation dense pour baisser le niveau de l’aide électronique de votre vélo. Vos cuisses vous en remercierons! 
  • Au moins 3 trajets par semaine : vous télétravaillez? Aucun souci. Il est recommandé de faire 3 heures de sorties vélo par semaine, l’équivalent de 3 jours au bureau. Vous verrez davantage vos collègues et en plus avec le sourire.
  •  
  • Soyez proactif, votre boss vous en remerciera  : Depuis le 1 janvier 2018, toutes les entreprises de plus de 100 collaborateurs doivent adopter un plan de mobilité. Alors n'attendez plus, faites passer le message à vos collègues à la pause-café et faites la part belle au vélo électrique.

Bon vous l'aurez compris, Paris c'est pas encore Amsterdam. Malgré tout, la culture vélo est en plein essor, et on vous klaxonnera que très rarement c'est promis.

 

  • Ebook trouver la voie de la mobilite durable
  •  
  •  

“Alors on se rencontre ? Promis on fait pas la beez”

On a encore plein de choses à vous raconter. On ne peut pas tout mettre sur le site. Et puis vous avez forcément plein de questions à nous poser. Demo, contrats, paiements, RGPD... Alors comme ça ça veut parler beezness ?