carburants effort couverture.png

Les carburants de l’effort

Publié par Brice Chapignac on 28/08/18 10:30
Brice Chapignac
Find me on:

On parle souvent de notre assiette sur ce blog, et pas seulement car on est gourmand ! L’alimentation est un facteur essentiel de votre performance physique et mentale, que cela soit au bureau comme à la salle de sport. Aujourd’hui, nous allons faire le point sur 2 principaux carburants au bon fonctionnement de notre corps.

Tout d’abord, il est essentiel de comprendre que le type de carburant choisi va dépendre du type d’effort effectué, ainsi que de sa durée et de son intensité. Découvrez les clés d'une alimentation adaptée et en pleine conscience afin d'être au meilleur de votre forme !

 

Carburant de l’effort #1 : le glucose

Le glucose est un sucre provenant de la digestion des glucides contenus dans notre alimentation. Comme principales sources de glucides, on retrouve :

  • les féculents
  • les fruits
  • les bonbons
  • les légumes

Le glucose sert à nourrir les muscles, le coeur et le cerveau durant l’activité physique.

Le glucose est stocké dans notre organisme sous la forme de glycogène, très facilement et rapidement utilisable pour répondre à la demande de nos muscles en cas d’effort. Avoir un bon stock de glycogène est essentiel lorsqu’on pratique une activité physique à forte intensité ou de longue durée.

La glycémie est le taux de glucose présent dans le sang. Une hypoglycémie est le signe d'un manque de glucose dans l’organisme, cela peut être plus ou moins grave. Attention néanmoins, la consommation de sirop de glucose, très présent dans les produits industriels, est à limiter.

 

Bien s'hydrater pour mieux carburer !

 

Carburant de l’effort #2 : les acides gras

Un des mauvais réflexes que l’on peut avoir lorsqu’on fait attention à son alimentation c’est de faire la chasse aux matières grasses, ou lipides. Or celles-ci sont la base de notre alimentation depuis toujours. Source d’énergie, les matières grasses contribuent à la régulation de notre température corporelle, à l’absorption des vitamines A, D, E et K, au sentiment de satiété

Les acides gras proviennent de la digestion des lipides. Les meilleures sources de lipides sont :

  • les poissons gras : la sardine, le maquereau
  • les huiles végétales : huile d’olive, huile de colza
  • les oléagineux : les noix et noisettes, les amandes
  • l’avocat
  • les graines de lin
  • les oeufs
  • les légumes vert foncé : brocoli, chou frisé, épinard
  • et notre préféré au bureau : le beurre de cacahuète

De quoi donner pleins d’idées pour associer de manière saine les acides gras à notre alimentation.

On évitera par contre les aliments contenants des acides gras trans dont les effets néfastes sur le taux de cholestérol et de triglycérides sont bien connus.

 

carburants effort illu

 

Dans le cadre d’un effort physique court, les acides gras sont moins efficaces que le glucose. Plus l’effort sera long, plus le stock de glycogène diminuera et plus les acides gras seront importants.

 

Tags: La Récup'

S'abonner à la newsletter


Articles récents