Le bien-être en start-up, bien-être au travail, qualité de vie au travail

Le bien-être en start-up : et si on faisait le bilan ?

Publié par Anaïs Baumgarten on 11/06/18 11:44
Anaïs Baumgarten
Find me on:

Comment va la vie en start-up ? Ambiance jeune et dynamique. Tenue décontractée. Tout est fait à la va-vite. La culture d’urgence y règne. Chez Squadeasy nous voulions savoir ce qui se cache derrière ces apriori.

Nous avons donc mené un sondage sur le bien-être en start-up auprès de tous les startupers que nous connaissons. Voici ce que nous avons trouvé.

 

On est plutôt bien en start-up

Combien de répondants aiment leur travail à la folie ? 60% des personnes qui ont répondu au sondage adorent leur activité professionnelle. Pour 37%, la réponse est mitigée : parfois ils aiment ce qu’il font et parfois non. Seuls 4% des répondants n’aiment pas du tout leur travail. Globalement la satisfaction avec le travail y est.

 

On s’apprécie entre collègues

La majorité des répondants aiment leurs collègues et leurs collaborateurs. Presque 70% pensent que leurs chefs méritent 4 ou 5 étoiles et les dirigeants étaient plus de 80% à attribuer 4 ou 5 étoiles à leurs équipes. Pas étonnant donc que presque 93% des répondants affirment qu’il y a un bon esprit d’équipe au bureau.

 

On s’y investit corps et âme

Et même si les 35 heures sont dépassées, 51% estiment que les heures supplémentaires passées au travail sont justifiées. Les enjeux de croissance rapide avec peu de moyens nécessite un investissement personnel important dans le milieu des start-ups. On ne compte pas ses heures, mais ce n’est pas bien grave. Ça vient avec le terrain.

 

bien-être au travail, qualité de vie au travail, bien-être en start-up

 

Place aux jeunes

Si tous ceux qui travaillent en start-up n’ont pas forcément 30 ans, cela reste le cas de la majorité. 73% des répondants à notre sondage ont entre 20 et 30 ans. Avoir une première expérience professionnelle en start-up est très formateur car on vous accorde de la responsabilité très rapidement. Il y a des réelles opportunités pour faire ses preuves, ce qui n’est pas toujours le cas quand on commence en bas de l’échelle dans une grosse structure.

 

Mais tout n’est pas parfait, on doit s’oublier un peu ...

En start-up il n’est pas évident de concilier sa vie privée et sa vie pro. Plus de  la moitié disent qu’ils arrivent à le faire, mais le nombre de ceux qui n’y arrivent pas reste élevé : 44% tout de même ! S’occuper de soi s’avère difficile aussi. Seulement 34% arrivent à pratiquer une activité physique pendant les heures de bureau.

 

Il faut se débrouiller avec les moyens du bord

Comme l’argent ne coule pas toujours à flot dans les start-ups, il faut savoir aller loin avec peu. Plus de 60% des répondants pensent que les ressources matérielles et l’encadrement au niveau du management peuvent être améliorés. Il est en effet vrai qu’avec un taux d’échec élevé (9 start-ups sur 10 échouent, après tout !) la pression et le stress peuvent parfois entraver le bon fonctionnement de ses structures, agiles et fragiles en même temps.

 

Peu importe, les start-ups embauchent !

Quoiqu'il en soit, l’écosystème des start-ups est en forte croissance et le dynamisme du secteur crée des opportunités. 10 000 start-ups ont été fondées en France ces 5 dernières années et en 2017 le secteur a créé 11 149 emplois : de quoi se réjouir n’importe quel Ministre du Travail.

 

Découvrez les 5 chiffres clés du bien-être au travail

 

Si la notion de bien-être au travail est devenue un enjeu primordial pour tout employeur responsable, elle n'en est pas moins bénéfique pour tous vos salariés. Vos besoins sont variés, notre solution est singulière grâce à une technologie de pointe et des challenges ludiques au service d'une expérience unique d'activité physique connectée.

 

Prendre un rendez-vous

 

Tags: L'Échauffement

S'abonner à la newsletter


Articles récents