Bandeau : le jeûne intermittent

Jeûne intermittent : effet de mode ou réels bienfaits pour le corps ?

Publié par Boogie on 30/10/19 17:00
Boogie
  

Parmi les nombreux types de régimes, le jeûne intermittent a le vent en poupe ! Les raisons de ce succès ? Une méthode souple offrant les avantages du fasting (= jeûne) sans les sensations de privation. Et si la question des régimes ne portait pas tant sur « que manger » mais plutôt sur « quand manger » ? Entre pratique tendance et bienfaits, découvre tous les secrets du jeûne intermittent

Le jeûne intermittent, kézako ?

Méthode très populaire parmi les athlètes ainsi que les personnes souhaitant perdre du poids, le jeûne intermittent consiste à alterner des périodes de jeûne et des périodes où l’on se nourrit normalement. Le jeûne consistant en une restriction totale d’apport calorique, seule l’eau est autorisée. Naturellement, le corps humain jeûne entre six à dix heures pendant la nuit. Le jeûne intermittent reproduit ainsi ce phénomène naturel sur un laps de temps plus long. 

 

Depuis quelques années, ce type de régime a suscité beaucoup d'attention puisque des études ont montré qu'il pouvait réduire le risque de plusieurs maladies et favoriser la perte de poids. Par ailleurs, en 2019, une étude publiée dans Scientific Report a avancé que le jeûne intermittent boostait l’organisme.

 

Les bienfaits du jeûne intermittent

Soyons honnêtes : au premier abord, le mot "jeûne" n’inspire pas vraiment de délicieuses pensées. Pour beaucoup, il évoque même probablement des images de famine et de privation à en faire grogner l’estomac. Néanmoins, le jeûne intermittent a de nombreux bienfaits !

 

Perdre du poids grâce au fasting

Le jeûne permettrait à l’organisme d’atteindre son pic de combustion des graisses très rapidement ! En améliorant notre sensibilité à l’insuline, le taux de sucre dans le sang diminue, déclenchant la perte de poids. En outre, le jeûne accroît la sécrétion d’hormone de croissance humaine, augmentant la synthèse des protéines en mettant à disposition les graisses comme source d’énergie musculaire. En bref, le jeûne intermittent permet de brûler des graisses rapidement tout en encourageant la prise de masse musculaire.

Attention ! Le jeûne n’est pas recommandé pour tous quand il s’agit de perte de poids. Demande l’avis de ton médecin avant de commencer tout type de régime.

 

Jeûner pour rester jeune

Selon les recherches, le jeûne améliore le fonctionnement de l’autophagie, du grec auto (=soi-même) et phagein (=manger). L’autophagie est un phénomène naturel de nettoyage cellulaire pour éliminer les composants cellulaires défectueux et ainsi entamer le processus de renouvellement. Le processus de régénération des cellules est donc boosté par le jeûne intermittent !

 

Réduire les risques de maladie

Le jeûne intermittent est réputé pour réduire le risque de maladies. Dr Jason Fung, auteur du Guide complet du jeûne dit que “ le jeûne cible vraiment les problèmes de santé modernes que sont les maladies métaboliques, qui sont essentiellement des maladies de l’alimentation. Prescrire un médicament pour guérir une maladie liée à l’alimentation, cela n’a aucun sens et c’est pourtant ce qu’on fait. [...] Au fil des années les patients prennent de plus en plus de médicaments, [...] et ils ont des insuffisances rénales, des infarctus, des AVC, des cancers qu’il faut traiter.” 

 

 

Les différents types de jeûnes

Maintenant que Boogie t’a expliqué ce qu’était le jeûne intermittent et quels en étaient les bienfaits, il est temps de t’expliquer les différentes méthodes de fasting afin que tu puisses choisir celle qui te convient le mieux ! 

 

La méthode 16/8

Cette méthode est sans doute le type de fasting le plus courant. Il s’agit d’un jeûne quotidien de 16 heures. Pour l’atteindre, il suffit de supprimer l’un des repas de la journée (comme le petit déjeuner). Souvent trop chargé en glucides, le petit déjeuner peut entraîner des pics d’insuline. Cependant, il est aussi possible de supprimer le déjeuner (petit déjeuner à 6 heures et dîner à 22 heures) ou le dîner (jeûner entre 13 heures et 7 heures) en gardant 16 heures de jeûne.

 

Eat Stop Eat

En alternant une journée complète de jeûne et une journée de prise normale de calories, le Eat Stop Eat est sans doute la méthode la plus difficile de fasting. Pendant les périodes de jeûnes, la consommation de boissons non caloriques est autorisée et même recommandée dans la mesure où le jeûne peut déshydrater

 

Le 5:2

La méthode du 5:2 alterne deux journées où l’on ne consomme que 25% des apports caloriques habituels et une journée d’alimentation normale (les deux jours ne doivent pas nécessairement se suivre). Autrement dit, les jours de jeûne, les apports caloriques se situent entre 500 et 600 Kcal.

 

PS : Quel que soit le type de jeûne, n’oublie pas de manger à ta faim, sainement, de faire de l’exercice, de t’hydrater  très régulièrement et surtout d’écouter ton corps !

 

Tu n’es toujours pas convaincu par le jeûne intermittent ? Boogie te propose un article sur les avantages de la course à jeun !

 

Courir à jeûn : quels avantages ?

 

Et toi, quand est-ce que tu essaies ?

S'abonner à la newsletter


Articles récents