TDF franche comte

Besac, biathlon et pagaies : direction la Franche-Comté !

Publié par Boogie on 29/08/19 09:06
Boogie
  

Série Le Tour de France de Boogie, épisode 2 : direction la Franche-Comté

 

A la suite de ma première escapade en terres bretonnes, j’ai mis le cap vers l’Est de la France pour découvrir une contrée qui m’était inconnue jusque-là : la Franche-Comté ! Ce n’était pas de tout repos crois-moi… Je suis revenu courbaturé, mais j’ai super bien mangé. Alors je vais te raconter tout ça ! 

On embarque donc pour ma deuxième aventure près des montagnes jurassienne, direction la Franche-Comté.

 

Besac, terre de trail 

La première étape de mon voyage m’emmène direction Besançon, ou Besac pour les intimes. Les amateurs de trail connaissent cette ville car elle est au coeur du fameux Trail des Forts, surnommé “l’enfer des forts” par ceux qui ont déjà vécu cette course… le mois de mai y réserve souvent des températures bien hivernales et la pluie s’invite presque toujours à la fête afin de compliquer la tâche des valeureux coureurs partis affronter les 7 collines qui entourent la “Petite Rome”. 

A Besançon, le trail se pratique près de la fameuse citadelle, mais de nombreux autres forts s’élèvent dans les alentours. Alors oui, ça pique les patounes de grimper là-haut, mais on y a souvent une belle vue quand la brume, la pluie ou le brouillard ne sont pas présents (2 ou 3 jours dans l’année quoi). Pas de chance pour moi, je n’ai vu qu’une étendue blanche une fois arriver au sommet, mais ça ne m’a pas empêché de savourer l’effort physique que je venais d’accomplir. Je vais aller m’enfoncer un peu plus dans la nature lors de la prochaine étape de mon périple.

 

Comment faire du biathlon en été ? 

Quand j’ai demandé à mes amis quels étaient les sports régionaux les plus importants en Franche-Comté, plusieurs m’ont parlé du biathlon. Le Jura est une terre de biathlètes et on ne présente plus Sandrine Bailly, Vincent Defrasne, Quentin Fillon Maillet ou encore Anaïs Bescond, tous originaires des belles montagnes du Jura. J’avais envie de découvrir ce sport mais j’ai été confronté à un problème de taille : où est la neige

Alors je me suis renseigné et mes amis m’ont fait découvrir quelque chose de super : le ski-roues. Comme son nom l’indique, c’est comme du ski, mais avec des roues, et ça permet de simuler un entraînement de ski de fond sur la route grâce à des “skis” courts équipés de roues, façon rollers. On peut même s’entraîner à tirer sur les cibles grâce à des carabines laser, ça évite les accidents pour les personnes aussi peu douées que moi (je n’ai jamais réussi à atteindre les cibles à mon grand désespoir… les carabines ne sont vraiment pas faites pour être utilisées par les chiens, étonnamment). 

Si tu ne connais pas, je t’invite vraiment à découvrir cette discipline, c’est plein de surprises !

 

Où t’as mis la pagaie ? 

Mon dernier stop dans cette belle région, c’était pour pagayer ! Pas loin de Pontarlier (près de la Suisse quoi), les spots de kayak sont nombreux. L’eau est un peu froide, certes, mais j’étais heureux de pouvoir faire marcher mes bras pleins de biscottos que j’avais pris soin de renforcer avant mon départ. 

 

Et la bouffe dans tout ça ? 

Bon, je vais pas te faire croire que je suis allé plusieurs jours en Franche-Comté sans avoir goûté à leurs merveilleuses spécialités locales… On commence évidemment, comme son nom l’indique, par le comté et autres fromages délicieux de la région (le Mont-d’or pour n’en citer qu’un). Pour l’accompagner, les saucisses de Morteau ou une potée comtoise - c’est meilleur que le nom laisse présager.

Côté sucré, je t’invite à essayer la galette comtoise, sorte de galette des rois revisité, sans fève et sans amandes. C’est un dessert et c’est rond quoi. 

Enfin, pour les boissons, même si on rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il convient de le consommer avec modération, je te conseille d’accompagner tes repas franc-comtois d’un petit vin jaune du Jura ou d’un petit Pontarlier. L’accord avec le fromage sera parfait ! 

 

Bon aller, moi je pars prendre quelques jours de repos et je ré-attaque avec la découverte d’une nouvelle région de notre beau pays ! 

Tags: La Récup', La Meute

S'abonner à la newsletter


Articles récents