Qualité de vie au travail

Publié par Lisa-Marie le Aug 9, 2022 4:03:14 PM

Le turnover, comment l’éviter ?

 

Définition

Le turnover en entreprise (rotation du personnel) signifie le renouvellement des effectifs à la suite de départs (fin de contrat, licenciement, démission, retraite) et des recrutements des collaborateurs.

On peut donc dire qu’il s’agit du ratio entre le départ et l’entrée du personnel dans une entreprise sur une année

Quelles sont les formes de turnover ? 

Le turnover concerne les départs des collaborateurs et les arrivées des nouveaux salariés, il existe donc 2 types de taux de rotation : 

  • -   Rotation volontaire : poste actuel insatisfaisant, nouvelle offre d’emploi plus satisfaisante, changement de carrière…
  • -   Rotation involontaire : licenciement, incapacité de remplir ses fonctions…

Comment calculer le taux de turnover ? 

 

Si le turnover est de 100% sur une année, cela signifie que la totalité de l’effectif a été renouvelé sur une année.
Au contraire si elle est de 0% cela veut dire qu’il n’y eu aucun départ ni nouvelle arrivée au cours de l’année.

Voici comment il est calculé : 

Taux de turnover =  [(Nombre de départs sur l’Année N + Nombre d’arrivées sur l’Année N) / 2] / Effectif au 1er janvier de l’Année N x 100

 

  • -   N : L’année concernée par le calcul
  • -   Nombre de départs : Tous les types de départs (retraite, démissions…)
  • -   Nombre d’arrivées : Nouveaux arrivants (recrutement)

 

Pourquoi faut-il l’éviter ? 

Un taux de turnover trop élevé peut signifier un problème au sein de l’entreprise

  • -   Des conditions de travail difficile
  • -   Environnement instable en interne
  • -   Pas de perspective d’évolution
  • -   La rémunération
  • -   La reconnaissance

Le turnover peut alors entacher l’image de votre entreprise sur le long terme et également avoir des répercussions sur la performance de votre entreprise et de votre chiffre d'affaires. En effet, il n’est pas bon d’avoir un taux trop important de turnover. 

2 hommes qui se serrent la main

Qu’est-ce qu’un bon taux de turnover ?

 

Selon l’INSEE, le taux de rotation moyen des salariés serait de 15%. S'il est de >5% on peut dire que le taux de turnover est trop faible, a contrario s'il est de <15% il est considéré comme élevé. 

 

Néanmoins l’INSEE, indique que le taux moyen peut être plus élevé selon le secteur d’activité, comme: commerce, nouvelles technologies, prospection. Le taux pourrait atteindre les 50%. 

Les éléments à prendre en compte dans l’interprétation de son turnover

 

  • -   Le secteur d’activité  : Certains secteurs sont plus concernés par le turnover (comme cité précédemment) : commerce, nouvelles technologies, prospection, activités saisonnières…
  • -   Les départs involontaires : Les départs à la retraite vos collaborateurs ainsi que les évolutions en interne ont un impact sur le taux de turnover, mais vous n’avez pas à vous inquiéter à ce propos
  • -   La croissance : Lorsque votre entreprise est dans une période de croissance, il peut avoir une phase de recrutement massif, mais cela est plutôt positif pour votre entreprise
  • -   Situation mondiale : Les contextes indépendants de votre volonté (exemple: la pandémie)

 

Comment le réduire ? 

Pour réduire le turnover au sein de votre entreprise vous pouvez suivre ces différents conseils

  • -   Analyse du turnover au sein de l’organisation : Évaluer que votre taux de turnover se trouve dans une moyenne de 15% afin que ce dernier soit satisfaisant.
  • -   Être à l’écoute de ses collaborateurs : Grâce à des entretiens réguliers ou encore différents outils afin d’évaluer la tendance. 
  • -   Répondre à la demande de ses collaborateurs : Suite à l’analyse du taux de turnover et de votre enquête en interne, vous devrez être capable de mettre en place un plan d’action afin d’améliorer la qualité de vie au travail.
  • -   Proposer des formations : Pouvoir proposer des formations à vos salariés qui pourront valoriser leurs capacités et les faire monter en compétences dans les missions dans lesquelles ils évoluent.
  • -   Évolution interne : Pouvoir proposer des évolutions à ses collaborateurs afin qu’ils puissent progresser et sentir que vous avez pris conscience de leurs évolutions.

Nouveau call-to-action

“Ok. Génial. Ça a l’air vraiment top tout ça.”

Posez nous vos questions, prenez un rendez-vous téléphonique, ou dites nous ce que vous pensez des gens qui laissent leurs céréales ramollir dans le lait le matin, on vous répond vite, promis.