Écologie

Publié par Serena le Dec 20, 2021 4:38:53 PM

Eco-conception : définition, objectif, démarche

 

L’éco-conception est une démarche créative et innovante centrée sur le produit, elle apporte une approche positive sur l'environnement. Cette démarche d’éco-conception est mise en œuvre sous différentes formes et avec une grande variété d’outils dans plusieurs secteurs.  

C'est quoi l'éco-conception ?

L’éco-conception c’est l’ensemble des actions qui permettent de limiter les déchets et de réduire la consommation des ressources avant l’étape de conception. Elle fait partie intégrante de la stratégie RSE et du management environnemental.

Elle a pour objectif de participer à la réduction des impacts environnementaux négatifs des produits tout au long de leur cycle de vie.

Activité physique et mobilité durable en entreprise

 

 

Selon le ministère de la transition écologique elle apporte plusieurs bénéfices:

  • - Des gains environnementaux: L’éco-conception apporte des gains environnementaux qui peuvent concerner la préservation des ressources et de la biodiversité, la prévention des pollutions et des nuisances, l’équilibre du climat, la destination des sols.
  •  
  • - La connaissance du produit: L’éco-conception apporte un nouveau regard sur les produits, quel que soient le métier et la branche concernés. Les retours d’expériences sont concordants: ils apportent des enseignements originaux, « des choses auxquelles on ne s’attendait pas ».
  •  
  • - Un effet positif sur la synergie dans l’entreprise et vis-à-vis des partenaires: L’éco-conception demande la participation de nombreux métiers au sein de l’entreprise : conception, marketing, achats, production, qualité, responsable du développement durable. Le caractère intéressant et motivant de l’éco-conception renforce la synergie entre les équipes au sein de l’entreprise.
  •  
  • - Un impact sur le coût du produit: L’éco-conception est avant tout une démarche d’arbitrage entre des objectifs parfois contradictoires: qualité, coûts, délais, sécurité, environnement. Les premiers pas de l’éco-conception sont souvent faciles et peu coûteux à mettre en œuvre. Ils peuvent coïncider avec des options de bon sens qui amènent une réduction des coûts : économies de matière (par allègement) ou d’énergie consommée, optimisation de la chaîne logistique (taux de remplissage des camions, chaîne du froid), moindres quantités de déchets à traiter.

Il n’existe pas une définition unique, en effet, il en existe 2 officielles qui proviennent d’organismes importants dans ce domaine:

La définition de l'AFNOR

“L’éco-conception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d’un produit ou service, et lors de toutes les étapes de son cycle de vie.”

La définition de l'ADEME

“C’est une démarche préventive et innovante qui permet de réduire les impacts négatifs du produit, service ou bâtiment sur l’environnement sur l’ensemble de son cycle de vie (ACV), tout en conservant ses qualités d’usage.”

 

La démarche d’éco-conception

L’éco-conception est une démarche globale dite “multi-étapes” : elle prend en compte les diverses étapes du cycle de vie d’un produit dans la perspective d’une économie circulaire responsable.

C’est aussi une démarche “multi-critères”: elle prend en compte les consommations en matières d’énergies, de rejets dans les milieux naturels...

Et une démarche “multi-acteurs” : elle est mise en oeuvre par une entreprise ou un organisme public et implique l’ensemble de ses parties prenantes : les fournisseurs, recycleurs, réparateurs, récupérateur (en relation avec le cycle de vie d’un produit) et aussi les consommateurs, acheteurs et utilisateurs qui influencent la phase d’usage.

 

 

Quel est l'objectif de l'éco-conception ?

Une démarche d’éco-conception a pour objectif de prévenir et de réduire les impacts environnementaux, qui se définissent par la réduction de la quantité de matière première, ainsi qu’une réduction des pollutions et des nuisances engendrées (dans un objectif d’efficacité énergétique). Tout en conservant la qualité d’usage du produit.

C’est une démarche de conception qui a pour but d’aboutir à la qualité écologique des produits. 

IMG Guide 8

 

C’est également une démarche qui va permettre de répondre aux nouvelles demandes du marché.

Les consommateurs portent de plus en plus d'intérêt pour les entreprises qui prennent en compte les enjeux environnementaux.  

 

Comment mettre en place une démarche d'éco-conception ?

Pour mettre en place une démarche d’éco-conception, il est primordial de connaître de quelle manière la conception et la consommation d’un produit affecte l’environnement. Les matières utilisées sont-elles écologiques ? À quel moment du cycle de vie le produit impact le plus l’environnement ?... Pour identifier ces réponses, on utilise l’outil d'Analyse de Cycle de Vie (ACV).

 

AFNOR Certification met également à destination des entreprises son évaluation d’éco-conception : AFAQ Eco-conception.

 

Cet outil permet d’obtenir un avis objectif sur leur démarche d’éco-conception. Les entreprises pourront mieux contrôler leurs risques et leurs coûts liés à la conception et de développement de produit dans le but de trouver les axes d'amélioration.

 

Comment identifier un produit éco-conçu ?

Un produit éco-conçu à bénéficié d’une démarche d’éco-conception. C’est une démarche d’amélioration continue, mais elle ne nous permet pas de savoir quel est le niveau d’excellence environnementale du produit, contrairement à un produit portant l'Écolabel européen.

 

Un produit éco-conçu doit s’accompagner de la possibilité pour le consommateur d’obtenir des informations précises sur les éléments qui justifient cette mention:

  •  
  • Une définition de l’éco-conception conforme à celles de la norme ISO/TR 14062 ou de la directive 2009/125/CE
  • Le détail de ce qui est éco-conçu (produit, composant, emballage…) si ce n’est pas le cas pour l’ensemble de l’article commercialisé (emballage inclus)
  • Les caractéristiques environnementales principales du pack produit/emballage
  • Des informations qualitatives et quantitatives sur les réductions d’impacts environnementaux dues au processus d’éco-conception
  •  

 

Quelles sont les meilleures pratiques en matière d’éco-conception ?

Ci-dessous 2 exemples d’éco-conception:

  • - Machine expresso Malongo Ek’Oh: (prix 2013 Écoproduit pour le développement durable) : conception anti-obsolescence programmée, modulaire, facile à réparer, matériaux solides, fabrication européenne, économe en consommation électrique, recyclable (75 %)… Associées au café issu du commerce équitable de la même marque, ces machines offrent des prestations équivalentes, voire supérieures, à celles de la concurrence.
  • - Service CAMIF Conso’localisation: le consommateur peut choisir en ligne son article d’équipement de la maison (mobilier, literie…) en fonction de la proximité du lieu de production par rapport à son domicile (diminution des émissions de CO2 pour l’étape livraison) et de la démarche éco-conception mise en œuvre par le fabricant.

 

Call to action Challenge interentreprises Marche course vélo

“Ok. Génial. Ça a l’air vraiment top tout ça.”

Posez nous vos questions, prenez un rendez-vous téléphonique, ou dites nous ce que vous pensez des gens qui laissent leurs céréales ramollir dans le lait le matin, on vous répond vite, promis.