Sport et bien-être

Publié par Marin Hanouille le 31/08/22

Aller au bureau en skate

Le skate ou planche à roulette est connu de tous mais aujourd'hui il n'est plus le seul apanage des "riders" et autres Tony Hawk en herbe. Nul besoin de savoir effectuer des figures acrobatiques pour pouvoir se déplacer sereinement sur cette planche de bois. 

Vous voyez où nous voulons en venir ? 

Nous encourageons fortement tous ceux qui s'en sentent capable à venir au bureau en skate, il faut essayer au moins avant de dire que ce n'est pas pour vous ! 


Pourquoi le skate ? 

 

Le skate est un moyen de mobilité douce et durable, il ne rejette aucune forme de carbone puisque il ne marche qu'à la force de vos jambes d'athlètes. Il peut se révéler très utile dans les trajets courts et ainsi se substituer aux petits trajets en voiture mais aussi remplacer le vélo par son caractère plus fun et décalé.

Alors oui, il est plus difficile d'accès que le vélo (électrique ou non) que l'on apprend généralement depuis petit ou la trottinette, puisque la pratique du skate requiert de l'équilibre, de la souplesse et ainsi de l'entrainement. Cependant, le skate existe aussi en électrique et c'est une aubaine pour ceux qui n'ont pas la patience de s'entrainer mais qui veulent bénéficier du gain de temps qu'il offre pour les trajets domicile-travail. 

 

 

Quel type de skate pour vous ? 

 

Le skateboard classique : 

asher-legg-MiintsWweZI-unsplash

C'est la version la plus répandue du skate, il peut être utilisé pour un certains nombres d'envies différentes. En effet son format est aussi adapté au skatepark, à la rampe mais aussi dans la rue. 



Le longboard : 

dmitriy-k-Qhc-gEVgkBA-unsplash

Comme son nom l'indique, la planche est plus longue que le skateboard classique. Ce type de planche est plus utilisé pour des ballades "chill" ou des descentes de grandes pentes comme l'on peut voir dans les films américains. Bien évidemment, du à son confort on peut venir travailler avec sans problème et en passant du bon temps ! 

 

Le cruiser : 

max-tarkhov-NG4684I8Bng-unsplash

Contrairement au longboard, on a cette fois-ci le petit frère du skateboard. Le cruiser s'apparente à une mini planche, plus léger il apparait néanmoins comme difficile à manier pour les moins initiés aux planches à roulette. Ainsi, pour ceux disposant d'un entrainement il peut vous permettre d'aller au travail facilement, pour les autres ou ceux qui voudraient faire des figures en sortant du lit, il vaudrait mieux passer son chemin. 

 

Le freeboard : 

 

Une planche d'initiés et d'amateurs de sensations fortes, voila comme nous pourrions décrire le freeboard. Avec ses 3 roues à l'avant et ses 3 roues à l'arrière, les rotations et la vitesse sont accrues, pas vraiment la planche pour aller se poser devant son ordinateur vous en conviendrez. 

 

IIl existe bien d'autres skates, avec des design et des fonctionnalités adaptées à chaque pratique, chaque lieu pour ainsi pouvoir avec l'expérience la plus personnalisée possible.

 

Le skate, trop cher ? 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour changer vos habitudes de trajets domicile-travail, d'autant plus que le skate électrique est pris en charge par le forfait mobilité durable. L'employeur peut, dans le cadre de la mise en place de ce forfait, accorder une indemnité de 500 € défiscalisé.  
En ce qui concerne l'achat d'une planche plus classique de skate, vous en trouverez à tous les prix, mieux vaut commencer de manière progressive si vous êtes débutant, le plaisir n'en sera que décuplé à mesure que vos skills se développeront ! 

Nouveau call-to-action

“Ok. Génial. Ça a l’air vraiment top tout ça.”

Posez nous vos questions, prenez un rendez-vous téléphonique, ou dites nous ce que vous pensez des gens qui laissent leurs céréales ramollir dans le lait le matin, on vous répond vite, promis.